Mains dans les poches…

Mains dans les poches, mâchoires serrées, épaules rentrées,

Il marchait

Silhouette de l’ombre, parenthèse ouverte,

Il cherchait.

Regard au sol, sourires oubliés,

Il attendait.

Pas un ne l’effleure,

Pas un ne bouge,

Pas un ne l’existe

Dans la rue si droite,

Seul, abandonné

Il invente une courbe.

Autour de lui,

Rares regards qui bougent,

Pas à un mot à lui offrir,

Pas un son pour le relever.

Mains dans les poches, mâchoires serrées, épaules rentrées,

Il marchait.

Silhouette sans ombre, parenthèse fermée

Il glisse sans un bruit,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.