La Charente est passée…

Ce soir, on se pose,

Ce soir c’est pause, les yeux se ferment.

Pas un bruit qui indispose.

La fureur du monde des autres s’assoupit.

Dans un soupir les bruits sont avalés.

La Charente est là, sourire en coin.

Elle glisse plus qu’elle ne coule.

Autour d’elle, le silence épuré,

Loin, très loin

Des sons qu’on fabrique.

Fin de journée,

La lumière s’efface doucement,

Pour que rien ne s’oublie.

Il aime cette Charente, rivière salée qui s’ennivre de brume.

Il aime cette brume, douce caresse qui se pose et repose.

Les mots mauves lui reviennent,

Mots mauves qui apaisent.

La Charente est passée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.