Mes Everest : vagabond, Franck Bouysse…

Je découvre peut à peu, ce maître du style de la prose poétique qu’est Franck Bouysse, certaines de ces phrases me font vibrer, j’ai envie de les partager…

…Et tout en progressant vers l’arrêt de bus, il eut le sentiment de marcher à l’envers. Il vit un train arriver et des gens descendre et d’autres monter dans des wagons. Il entendit un sifflet et il observa un couple mal assorti qui s’embrassait, qui ressemblait à ses propres parents, et alors le ciel s’effondra sur l’horloge du quai, sur les heures molles, sur des nuages de temps dégueulant de sa mémoire…

Un commentaire sur “Mes Everest : vagabond, Franck Bouysse…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.