Mes Everest : Sans âge – extrait- Paul Eluard

« Montez les marches de la brume… »

Nous approchons

Dans les forêts

Prenez la rue du matin

Montez les marches de la brume

Nous approchons

La terre en a le coeur crispé

Encore un jour à mettre au monde.

Le ciel s’élargira

Nous en avions assez

D’habiter dans les ruines du sommeil

Dans l’ombre basse du repos

De la fatigue et de l’abandon

La terre reprendra la forme de nos corps vivants

Le vent nous subira

Le soleil et la nuit passeront dans nos yeux

Sans jamais les changer

Notre espace certain notre air pur est de taille

A comblé le retard creusé par l’habitude

Nous aborderons tous une mémoire nouvelle

Nous parlerons ensemble un langage sensible…

2 commentaires sur “Mes Everest : Sans âge – extrait- Paul Eluard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.