Deux parallèles sont deux droites qui…

C’est un soir ordinaire,

Empli de ce triste gris

Que la pluie souligne

De perles d’ennui.

Et toujours l’attente ferroviaire…

Les regards vides

Cherchent l’espoir d’une lueur.

Rien ne vient au bout de cette courbe.

Tout est si droit,

Tout est si raide.

Et dans mon rêve impertinent,

Deux parallèles fatiguées

Tout doucement se sont aimées.

En se rejoignant….

21 octobre 18 h 07 gare d’Oullins

Un commentaire sur “Deux parallèles sont deux droites qui…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.