Sur le chemin des écoliers…

Sur le chemin des écoles vides  

Trois mots d’amour se sont perdus ;

Pas une rime pour se guider.  

Seuls et légers,

Sur un fil de douce rosée,

Ensemble se sont posés.

Pas un cri, pas un chant,

Les enfants sont oubliés.

Trois perles de silence

Sur leurs L se sont posées.

Mots d’amour,

Tendrement se sont regardés.

Dans un souffle de vent frais,

A tire d’aile se sont envolés.

11 février 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.