Hommes en berne…

Dans la rousse lande

D’une île du Ponant,

Hommes en berne,

Ceuillent un bouquet de silence.

De vagues en vagues,

Pleurant l’ami emporté,

Au fond du vase l’ont déposé.

Une à une, fleurs engluées,

Ivres de brume, se sont dressées.

Sous le vent levant,

De vert se sont poudrées.

Hiver est là, sec, pressé.

Hommes en pleurs

Sous une lourde pierre

Deux larmes ont posé…

12 février