Et j’aurais voulu…

Et j’aurais voulu

Conjuguer le verbe aimer

A tous les temps de l’impatience

Et j’aurais voulu

Inventer une rime ronde

Qui se roule dans une farine blonde

Et j’aurais voulu

T’entendre venir

Me tendre la main

Un sourire pour rien

Où accrocher tous nos demains

2 commentaires sur “Et j’aurais voulu…

  1. Merci Eric pour ce poème sensible. Il résonne pour moi d’une manière vraiment très spéciale, emplie de tristesse mais la poésie aide à vivre cette tristesse. Merci encore

    J'aime

    1. Merci Catherine pour ce retour qui me touche. J’ai toujours conçu la poésie comme un lien entre l’émotion qu’a rencontré celui qui écrit et celle que connaîtra celui qui lit. Et j’aime que les mots puissent être une infime caresse sur les cicatrices des douleurs qui ne se ferment jamais. Je t’embrasse

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.