Un air de printemps

Ça n’est pas vraiment le printemps.

Non pas vraiment

Mais il y a quelque chose

Quelque chose qu’on sent

Qu’on ressent

Qu’on attend

Qu’on pressent

Oh il faudra encore du temps

Pour que l’hiver passe aux aveux

Et nous dise enfin ce qu’il veut

Je le connais

Il va résister

Contester

Protester

Et comme il est paresseux

Chaque matin brumeux

Il jouera

Traînera

S’étirera

Et sans rien dire

Je le sais

Il partira.

Un commentaire sur “Un air de printemps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.