Ouessant s’éloigne…

Sur cette belle ligne brune
Tracée sur une page bleu océan.
Tu souffles ces quelques mots,
De ta plume d’eau
Trempée dans le vent.
A chaque vers ajouté,
C’est une perle envoyée
Aux mémoires de papier.
C’est si beau une île dans le vent,
S’envolent les feuilles légères,
Une à une se posent en riant
Sur la fine marge de l’île d’Ouessant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.