Flash…

Regarde petit

Regarde le sommet de ce rire couchant

Fier de tes boucles d’enfant

Écoute petit

Écoute l’entre deux du silence impatient

Le drap fripé de la nuit se tire et t’attend

Ne te brûle pas aux flammes des crieurs du pire

Résiste à leurs infâmes soupirs

Tu es si léger tu vaincras je le sais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.