Derrière les barreaux…

Derrière les barreaux d’une mauvaise nuit enfermée

Douce lueur cherche un chemin.

Entre les lourds draps froissés

Les corps brisés attendent le matin.

Dans les bleus pâles de leurs insomnies

Ils trempent une plume au mauve soupir.

Sur la page noire des demains qu’il supplient

Dans un souffle, mots se posent : ils respirent.

14 novembre : 7 h 00

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.