Mémoires…

Vieil homme est seul

A pas lents et trainants

Du haut mur du passé

Il s’est approché

Son oreille fatiguée

Sur la pierre il a posé

Le doux murmure des rêves oubliés

Sur son vieux corps s’est écoulé

Oeil éclairé vieil homme sourit

Il le sait

Il le sent

Dans un pli de mémoire

Il entend le chant de la mer

Qui jamais ne s’oublie

27 septembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.