Peur s’éloigne…

Je me suis endormi
Dans le doux roulis
De vague belle et fidèle
Fermant les yeux
J’ai poussé une grille rouillée
La mer est là doucement échevelée
De ses longs bras bleus
Elle me serre heureux
Lente peur noire
S’éloigne au large de la mémoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.