Nuage..

Regarde,

Oh regarde le,

Ce ciel qui étire

Ses longs bras de bleu

On le devine heureux

On voudrait le graver

Sur le marbre glacé

De nos lourds rêves en trop

Et puis s’en aller

Sur ce chemin cotonneux

Loin, si loin,

De la peur d’en bas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.